Camille

S’apprêter à mettre un enfant au monde, c’est une aventure et un voyage fait de joie et de réjouissance mais aussi de questions, d’inconnu. Je n’ai jamais vu ça comme un but à atteindre en soi, il a fallu que je m’épanouisse moi-même, que j’apprenne à me connaitre, avant de pouvoir l’envisager. La grossesse est un sujet qui fait beaucoup parler, les gens ont beaucoup d’avis et ce n’est pas toujours facile de trier tout ce qu’on nous dit. À mon avis, il faut avant tout se faire confiance et vivre ses propres expériences.

Je me projette assez peu dans l’après-accouchement mais je l’envisage sereinement ; je ne me fais juste pas de scénario sur ce qui va se passer, j’ai confiance en mon bébé, en mon mari et en moi.

Parfois je me demande si le monde dans lequel on vit est vraiment propice pour accueillir des nouveaux-nés. Mais finalement je pense que c’est à nous, les parents, de faire en sorte de les aider à devenir de belles personnes, que leur vie soit épanouissante, tout en les aidant à être bien avec eux-mêmes, leurs valeurs et tout ce qui les entoure.

Camille, rencontrée au Parc de l’Indépendance

Précédent:

«

Autres histoires de Vaudois·es

Dans quelle localité souhaitez-vous vous rendre ?

Quel thème souhaitez-vous explorer ?

Card image Portrait

Camille

« S'apprêter à mettre un enfant au monde, c'est une aventure et un voyage fait de joie et de réjouissance mais aussi de questions, d'inconnu. »

Morges

Card image Portrait

Nano

« Passé un certain âge, tu commences à avoir envie de vivre un peu différemment. »

Morges

Card image Portrait

Caroline

« Je préfère concrétiser, sécuriser des petites choses sur un modèle d’amélioration continue plutôt que de tout révolutionner du jour au lendemain. »

Morges

Card image Portrait

Priya

« Le véritable ennemi n’est pas extérieur, c’est notre mental. »

Morges

Card image Portrait confiné

Romain

« Dans mon entourage, il y a des gens considérés comme à risque et ça m'effraie un peu de voir que beaucoup de gens sont dans une sorte de déni et ne réalisent pas le risque qu'ils font courir aux autres. »

Morges

Card image Portrait

Emre

« Mon challenge, autant professionnel que privé, c’est d’amener du bien dans tout ce que j’entreprends. J’essaie de créer un monde meilleur à l’échelle locale.  »

Morges

Card image Portrait

Manu

« Personnellement, je serais pour qu’on mange de la viande et du poisson une fois par semaine, mais qu’il vienne de chez nous et qu’il soit issu de la pêche responsable comme la pratiquent les pêcheurs suisses. C’est sûr que ça a un prix, mais c’est la valeur réelle de ces produits. »

Tolochenaz

Card image Portrait

Maud

« Quand tu penses à l’immensité du monde, nos petits problèmes du quotidien peuvent paraître assez insignifiants. »

Morges

Card image Portrait

Margaux

« L’un des challenges que j’ai au quotidien, c’est de gérer mon emploi du temps. C’est parfois compliqué de prendre le temps de tout faire, et de vivre à fond ce qu’on fait sur le moment. »

Morges

Avec le soutien de :

Vous êtes une entreprise ?
Made in Vaud cherche des soutiens pour pouvoir se développer.
Retrouvez toutes les informations ici !

Des nouveaux portraits inspirants inédits, directement dans votre boîte mail deux fois par mois !

Un lundi matin sur deux, commencez votre semaine de manière inspirante en recevant directement les nouveaux portraits publiés et soyez dans les premiers·ères à partir à la rencontre des Vaudoises et Vaudois !

Nous ne transmettrons en aucun cas votre e-mail à des tiers. Vous pouvez vous dés-inscrire en tout temps en cliquant sur les liens à la fin de chaque e-mail que nous vous envoyons.