Camille

S’apprêter à mettre un enfant au monde, c’est une aventure et un voyage fait de joie et de réjouissance mais aussi de questions, d’inconnu. Je n’ai jamais vu ça comme un but à atteindre en soi, il a fallu que je m’épanouisse moi-même, que j’apprenne à me connaitre, avant de pouvoir l’envisager. La grossesse est un sujet qui fait beaucoup parler, les gens ont beaucoup d’avis et ce n’est pas toujours facile de trier tout ce qu’on nous dit. À mon avis, il faut avant tout se faire confiance et vivre ses propres expériences.

Je me projette assez peu dans l’après-accouchement mais je l’envisage sereinement ; je ne me fais juste pas de scénario sur ce qui va se passer, j’ai confiance en mon bébé, en mon mari et en moi.

Parfois je me demande si le monde dans lequel on vit est vraiment propice pour accueillir des nouveaux-nés. Mais finalement je pense que c’est à nous, les parents, de faire en sorte de les aider à devenir de belles personnes, que leur vie soit épanouissante, tout en les aidant à être bien avec eux-mêmes, leurs valeurs et tout ce qui les entoure.

Camille, rencontrée au Parc de l’Indépendance

Précédent:

Suivant:

»

Autres histoires de Vaudois·es

Dans quelle localité souhaitez-vous vous rendre ?

Quel thème souhaitez-vous explorer ?

Card image Portrait

Vincent

«  Une fois on m’a dit « donne et oublie, reçois et souviens-toi », c’est une phrase qui m’a marqué et dont j’essaie de me souvenir au quotidien. »

Morges

Card image Portrait

Caroline

« Me baigner dans de l’eau si froide m’apporte un bien être énorme. Ca renforce aussi mes défenses immunitaires : depuis que je le fais, je ne suis quasiment plus jamais malade ! »

Morges

Card image Portrait

Nano

« Passé un certain âge, tu commences à avoir envie de vivre un peu différemment. »

Morges

Card image Article

Laura

« Ce moment magique de la rencontre entre une oeuvre et des spectateurs me manque terriblement. Il y a quelque chose qui se passe qu’on ne peut pas définir, c’est au-delà des mots. »

Yens

Card image Portrait

Alain - La colline sacrée

« Cette colline, elle est un peu sacrée pour moi. »

Éclépens

Card image Portrait

Zoé

« Il y a bien-sûr parfois des petits moments où le moral n'est pas au top, par exemple après une compétition qui ne s'est pas déroulée comme prévu. Ma plus grande motivation dans ces moments-là, c'est d'analyser ce que j'ai fait de faux et de m'entrainer encore plus là-dessus. »

Villars-sous-Yens

Card image Portrait

Manu

« Personnellement, je serais pour qu’on mange de la viande et du poisson une fois par semaine, mais qu’il vienne de chez nous et qu’il soit issu de la pêche responsable comme la pratiquent les pêcheurs suisses. C’est sûr que ça a un prix, mais c’est la valeur réelle de ces produits. »

Tolochenaz

Card image Portrait

Margaux

« L’un des challenges que j’ai au quotidien, c’est de gérer mon emploi du temps. C’est parfois compliqué de prendre le temps de tout faire, et de vivre à fond ce qu’on fait sur le moment. »

Morges

Card image Portrait

Pierre-Antoine

« Avec le temps, certains de mes voisins ont développé une allergie au jazz manouche, du coup je viens jouer dans ce magnifique parc pour ne pas les déranger. »

Morges

En partenariat avec :

Des nouveaux portraits inspirants, directement dans votre boîte mail !

1-2x/mois, commencez votre journée de manière inspirante en recevant directement les nouveaux portraits publiés et soyez dans les premiers·ères à partir à la rencontre des Vaudoises et Vaudois !

Nous ne transmettrons en aucun cas votre e-mail à des tiers. Vous pouvez vous dés-inscrire en tout temps en cliquant sur les liens à la fin de chaque e-mail que nous vous envoyons.