Priya

Recherchez votre véritable identité, votre « soi ». Certaines choses sont au-delà du mental, ce mental qui nous rend esclaves. Nous avons une véritable identité personnelle, que l’on appelle aussi l’âme ou Ātma en sanskrit, qui nous procure la joie absolue, et qui n’a rien à voir avec le monde matériel. Le mental est matériel. C’est lui qui nous fait dire « je veux ça », « j’aime pas ça »… Il nous apporte souvent plus de souffrance que de bonheur. Le véritable ennemi n’est pas extérieur, c’est notre mental. Mais si on l’éduque bien, il peut devenir notre ami car il peut nous aider à comprendre certaines choses à travers l’intellect. Normalement, c’est l’intellect qui contrôle le mental alors que c’est plus souvent l’inverse qui se passe.

Priya, rencontrée au Parc de Vertou

Précédent:

«

Suivant:

»

Autres histoires de Vaudois·es

Dans quelle localité souhaitez-vous vous rendre ?

Quel thème souhaitez-vous explorer ?

Card image Portrait

Margaux

« L’un des challenges que j’ai au quotidien, c’est de gérer mon emploi du temps. C’est parfois compliqué de prendre le temps de tout faire, et de vivre à fond ce qu’on fait sur le moment. »

Morges

Card image Portrait

Sandra

« Quand je fais face à un échec, je me dis à chaque fois que c’est une opportunité d’un nouveau départ. »

Lully

Card image Portrait

Baka

« Quand à cause de la guerre tu es en danger de mort en permanence, que tu dois fuir ton propre pays pour te réfugier ailleurs, c’est vraiment difficile à vivre. Je ne le souhaite à personne. »

Morges

Card image Article

Julien

« J’ai toujours ressenti l’envie d’être indépendant. De créer mon propre projet, un lieu qui me ressemble. »

Morges

Card image Portrait

Germain

« J’ai la chance d’avoir eu des parents très respectueux et une maman très présente avec mes 6 frères et soeurs. »

Morges

Card image Portrait

Alain - La colline sacrée

« Cette colline, elle est un peu sacrée pour moi. »

Éclépens

Card image Portrait

Manu

« Personnellement, je serais pour qu’on mange de la viande et du poisson une fois par semaine, mais qu’il vienne de chez nous et qu’il soit issu de la pêche responsable comme la pratiquent les pêcheurs suisses. C’est sûr que ça a un prix, mais c’est la valeur réelle de ces produits. »

Tolochenaz

Card image Portrait confiné

Patricia

« Hier, j'ai réussi à ne pas regarder les infos. Ces dernières sont tellement pesantes, spécialement pour les gens de mon âge... »

Morges

Card image Portrait

Lilou

« J’aimerais bien que tout le monde soit content, que les gens se parlent mieux, se pardonnent et s’aident. »

Morges

En partenariat avec :

Des nouveaux portraits inspirants, directement dans votre boîte mail !

1-2x/mois, commencez votre journée de manière inspirante en recevant directement les nouveaux portraits publiés et soyez dans les premiers·ères à partir à la rencontre des Vaudoises et Vaudois !

Nous ne transmettrons en aucun cas votre e-mail à des tiers. Vous pouvez vous dés-inscrire en tout temps en cliquant sur les liens à la fin de chaque e-mail que nous vous envoyons.