Emilie et Jonas

Bien connu de tous les amateurs de bon vin de la région, le bar à vin Linpasse a été créé il y a huit ans par Jonas. Il est ensuite rejoint par Emilie, alors étudiante en tourisme, qui travaillera au service quelques temps. Quatre ans plus tard, les deux passionnés sont mariés, heureux parents et gèrent ensemble l’établissement.

Jonas:
« Pour moi ça a toujours été clair que je me voyais dans l’hospitalité et l’accueil. Même lorsque je travaillais dans le bâtiment, c’est l’aspect humain, le contact, qui me plaisait le plus.
C’est le vin qui m’a amené la solution et permis d’enfin me lancer et d’ouvrir Linpasse !
Notre but est de faire plaisir aux gens. On construit des relations d’amitié avec beaucoup de nos clients. J’ai l’impression de ne pas vraiment travailler alors qu’on passe tout de même dix heures par jour six jours sur sept, et ça c’est plutôt bon signe !

Emilie :
« Ce qui me plait le plus dans notre métier, c’est d’offrir un moment de plaisir aux gens. C’est super gratifiant de savoir que les gens ont passé un bon moment chez nous, grâce à l’environnement et les produits que l’on propose.
On partage plein de choses avec des gens différents et on ne sait jamais vraiment comment notre journée va se dérouler. On pourrait croire que c’est une activité routinière, mais ce n’est pas du tout le cas, aucune journée ne ressemble à une autre !
Je ne pense pas que je pourrais faire le même métier ailleurs. Linpasse, c’est une atmosphère particulière, ce lieu dégage quelque chose de spécial. »

Suivant:

»

Autres histoires de Vaudois·es

Dans quelle localité souhaitez-vous vous rendre ?

Quel thème souhaitez-vous explorer ?

Card image Portrait

Baka

« Quand à cause de la guerre tu es en danger de mort en permanence, que tu dois fuir ton propre pays pour te réfugier ailleurs, c’est vraiment difficile à vivre. Je ne le souhaite à personne. »

Morges

Card image Portrait

Caroline

« Me baigner dans de l’eau si froide m’apporte un bien être énorme. Ca renforce aussi mes défenses immunitaires : depuis que je le fais, je ne suis quasiment plus jamais malade ! »

Morges

Card image Portrait

Alexandre

« Le temps, c’est ce que l’on a de plus précieux car on ne peut pas l’acheter ni le rattraper. »

Morges

Card image Portrait

Dominique

« Je sais que certaines choses ne vont pas bien dans le monde, mais la Vie est trop belle pour ne pas en profiter ! »

Morges

Card image Portrait

Lilou

« J’aimerais bien que tout le monde soit content, que les gens se parlent mieux, se pardonnent et s’aident. »

Morges

Card image Portrait

Pierre-Antoine

« Avec le temps, certains de mes voisins ont développé une allergie au jazz manouche, du coup je viens jouer dans ce magnifique parc pour ne pas les déranger. »

Morges

Card image Article

Julien Rochat : la passion des plantes

« J’ai toujours ressenti l’envie d’être indépendant. De créer mon propre projet, un lieu qui me ressemble. »

Morges

Card image Portrait

Manu

« Personnellement, je serais pour qu’on mange de la viande et du poisson une fois par semaine, mais qu’il vienne de chez nous et qu’il soit issu de la pêche responsable comme la pratiquent les pêcheurs suisses. C’est sûr que ça a un prix, mais c’est la valeur réelle de ces produits. »

Tolochenaz

Card image Portrait

Emre

« Mon challenge, autant professionnel que privé, c’est d’amener du bien dans tout ce que j’entreprends. J’essaie de créer un monde meilleur à l’échelle locale.  »

Morges

Avec le soutien de :

Vous êtes une entreprise ?
Made in Vaud cherche des soutiens pour pouvoir se développer.
Retrouvez toutes les informations ici !

Des nouveaux portraits inspirants inédits, directement dans votre boîte mail deux à quatre fois par mois !

Commencez votre semaine de manière inspirante en recevant directement les nouveaux portraits publiés et soyez dans les premiers·ères à partir à la rencontre des Vaudoises et Vaudois !

Nous ne transmettrons en aucun cas votre e-mail à des tiers. Vous pouvez vous dés-inscrire en tout temps en cliquant sur les liens à la fin de chaque e-mail que nous vous envoyons.