Baka

J’habitais en Côte d’Ivoire mais un jour, à cause de problèmes politiques, j’ai dû quitter mon pays pour venir m’installer en Suisse.
Quand à cause de la guerre tu es en danger de mort en permanence, que tu dois fuir ton propre pays pour te réfugier ailleurs, c’est vraiment difficile à vivre. Je ne le souhaite à personne.

Je suis donc arrivé en Suisse il y a sept ans. Avant, quand j’étais en Côte d’Ivoire, j’avais un commerce d’import/export de véhicules et cela marchait plutôt bien.

Peu après mon arrivée en Suisse, j’ai créé ma propre entreprise de vente de fruits et de jus frais. Je fais des marchés presque tous les jours, dans plusieurs villes de Suisse Romande.

Dans mon métier, ce que je préfère c’est le contact avec les gens. Quand je me lève le matin, je remercie Dieu d’être en vie !

Baka, rencontré au marché de Morges

Précédent:

«

Suivant:

»

Autres histoires de Vaudois·es

Dans quelle localité souhaitez-vous vous rendre ?

Quel thème souhaitez-vous explorer ?

Card image Portrait

Emilie et Jonas

« J’ai l’impression de ne pas vraiment travailler alors qu’on passe tout de même dix heures par jour six jours sur sept, et ça c’est plutôt bon signe ! »

Morges

Card image Portrait confiné

Caroline

« Ma passion, c’est de rassembler des informations et de connecter les gens entre eux. »

Lausanne

Card image Portrait

Camille

« S'apprêter à mettre un enfant au monde, c'est une aventure et un voyage fait de joie et de réjouissance mais aussi de questions, d'inconnu. »

Morges

Card image Portrait

Margaux

« L’un des challenges que j’ai au quotidien, c’est de gérer mon emploi du temps. C’est parfois compliqué de prendre le temps de tout faire, et de vivre à fond ce qu’on fait sur le moment. »

Morges

Card image Article

Le Tour de Romandie : une belle fête populaire dans les rues de Morges

« La foule était au rendez-vous, dans les rues et aux fenêtres, pour encourager les coureurs et vivre cet évènement de l'intérieur. »

Morges

Card image Portrait

Walter, Kooka-Coffee

« Lors d’un voyage en Australie, j’ai redécouvert le café un peu par hasard. J’ai ressenti à nouveau ces saveurs d’enfance que j’avais eues avec mon papa »

Morges

Card image Portrait

Laetitia

« Quand on est dans l’ambiance du voyage, je ne sais pas si on est conscient de tout ce que l’on fait. Avec le recul, ça parait un peu fou, trois étudiantes seules dans une aventure pareille, je ne sais pas si on le referait ! »

Penthalaz

Card image Portrait

Thomas

« J’ai changé d’employeur et je me suis rendu compte que d’avoir du temps libre et une qualité de vie n’avait pas de prix ! »

Morges

Card image Portrait

Manu

« Personnellement, je serais pour qu’on mange de la viande et du poisson une fois par semaine, mais qu’il vienne de chez nous et qu’il soit issu de la pêche responsable comme la pratiquent les pêcheurs suisses. C’est sûr que ça a un prix, mais c’est la valeur réelle de ces produits. »

Tolochenaz

Avec le soutien de :

Vous êtes une entreprise ?
Made in Vaud cherche des soutiens pour pouvoir se développer.
Retrouvez toutes les informations ici !

Des nouveaux portraits inspirants inédits, directement dans votre boîte mail deux à quatre fois par mois !

Commencez votre semaine de manière inspirante en recevant directement les nouveaux portraits publiés et soyez dans les premiers·ères à partir à la rencontre des Vaudoises et Vaudois !

Nous ne transmettrons en aucun cas votre e-mail à des tiers. Vous pouvez vous dés-inscrire en tout temps en cliquant sur les liens à la fin de chaque e-mail que nous vous envoyons.